Santé et sécurité

Questions et réponses


À propos de Caesarstone, de la silice, de la sécurité et des normes de l’industrie

  1. QUE SONT LA SILICE ET LE QUARTZ?

    La silice est l’un des composés les plus courants sur terre. Elle est formée de deux éléments chimiques : le silicium et l’oxygène (dioxyde de silicium, SiO2). La silice se trouve dans la nature sous diverses formes, principalement sous forme de sable, mais aussi sous forme de roches et de pierres comme le marbre, le granit, le quartz et la cristobalite. Elle entre dans la composition de nombreux produits manufacturés du quotidien, comme le verre, la poterie et les surfaces en quartz, et sert très couramment en construction puisqu’elle est présente à diverses concentrations dans les briques, les blocs, les tuiles, les dalles, le ciment et le béton.

  2. QUE SONT LES SURFACES EN QUARTZ CAESARSTONE?

    Les surfaces en quartz Caesarstone sont une solution avancée pour les comptoirs de cuisine et de salle de bain, les planchers, les revêtements muraux et autres applications intérieures. Elles sont composées d’environ 90 % de quartz et de résines et pigments polymères de haute qualité. On trouve aujourd’hui les surfaces en quartz Caesarstone dans des millions de foyers à travers le monde et dans de nombreux environnements qui doivent répondre aux normes de propreté et de stérilité les plus strictes, tels que les laboratoires de développement de Twinings Tea, l’hôpital Assuta à Tel Aviv, les cafés Starbucks aux États-Unis et au Canada, les restaurants McDonald’s en Australie et de nombreux autres restaurants.

  3. QU’EST-CE QUE LA POUSSIÈRE DE SILICE ALVÉOLAIRE, ET POURQUOI EST-ELLE DANGEREUSE?

    La fabrication de matériaux contenant du quartz génère des particules de poussière de silice. Une partie de la poussière de silice contient des particules « alvéolaires » (respirables) assez petites pour outrepasser les défenses de l’organisme et pénétrer dans les poumons. Leur inhalation peut causer des dommages irréparables aux poumons et entraîner une silicose (voir ci-dessous).

  4. QU’EST-CE QUE LA SILICOSE?

    L’exposition à des particules cristallines alvéolaires de très petite dimension (moins de 7 micromètres) peut causer la silicose, une maladie pulmonaire incurable, progressivement invalidante et parfois mortelle. Les particules de poussière de silice sont piégées dans les tissus pulmonaires, causant de l’inflammation et des cicatrices et réduisant la capacité des poumons à absorber l’oxygène. Les symptômes de la silicose peuvent comprendre l’essoufflement progressif, la toux et la fatigue. Les mesures de sécurité, notamment le traitement par voie humide et l’utilisation d’une protection respiratoire efficace, réduiront la quantité de poussière inhalée et peuvent prévenir la maladie.

  5. PEUT-ON PRÉVENIR LES RISQUES LIÉS À LA POUSSIÈRE DE SILICE CRISTALLINE?

    Oui. L’exposition à la poussière de silice cristalline et les risques connexes peuvent être réduits et maîtrisés par l’emploi de mesures de sécurité appropriées, notamment la mise en œuvre de mesures d’ingénierie (ventilation et filtration), l’utilisation de machines commandées par ordinateur et d’outils à injection d’eau, et le port d’équipement de protection respiratoire. Il convient de vérifier que l’exposition en milieu de travail à la poussière de silice cristalline en suspension dans l’air est inférieure aux limites d’exposition admissibles établies par les autorités et la réglementation locales. Il faut toujours respecter les lois et la réglementation locales concernant le travail dans des environnements contenant des poussières nocives.

  6. QUI EST RESPONSABLE D’ASSURER LA SANTÉ ET LA SÉCURITÉ DES TRAVAILLEURS DE LA PIERRE?

    Les employeurs des usines de fabrication de pierre sont responsables de la santé et de la sécurité de leurs employés pour tout ce qui a trait au travail qui s’y fait. Les propriétaires, les gestionnaires et les travailleurs d’usines de fabrication de pierre doivent veiller au respect de toutes les exigences en matière de santé et de sécurité (surveillance de l’air et utilisation de procédures de travail appropriées, de mesures d’ingénierie et d’ÉPI, entre autres) afin d’assurer une protection adéquate contre toute exposition à la silice. Les employeurs et les propriétaires sont tenus non seulement de fournir aux travailleurs la formation, les avertissements, les renseignements, les outils et les moyens de sécurité nécessaires pour les protéger contre les dangers de l’exposition à la poussière de silice cristalline, mais aussi de faire en sorte que les travailleurs respectent toutes les mesures de sécurité en place. Les travailleurs se doivent de respecter toutes les consignes de sécurité. Par un effort conjoint des employeurs et des travailleurs, le lieu de travail peut devenir un environnement sain pour tous.

  7. LES SURFACES CAESARSTONE PEUVENT-ELLES ÊTRE NOCIVES POUR LE CONSOMMATEUR APRÈS L’INSTALLATION?

    Absolument pas. Les surfaces en quartz Caesarstone sont totalement sécuritaires pour un usage domestique. La silicose est une maladie professionnelle résultant de l’exposition continue et non protégée des travailleurs à la poussière de silice.

  8. L’INSTALLATION OU LA RÉPARATION DES SURFACES CAESARSTONE PEUVENT-ELLES ÊTRE NOCIVES POUR LE CONSOMMATEUR?

    Le risque pour la santé réside dans les procédés de traitement des dalles, s’ils ne sont pas effectués conformément aux exigences légales en matière de santé et de sécurité. Le technicien professionnel qui exécute ces procédés possède les connaissances et les outils nécessaires pour se protéger de la poussière de silice. Comme pour tous les travaux techniques, personne d’autre que le technicien professionnel ne doit se trouver à proximité de la zone de travail pendant l’exécution des travaux.

  9. CAESARSTONE RESPECTE-T-ELLE LES NORMES DE L’INDUSTRIE EN MATIÈRE DE SANTÉ ET D’ENVIRONNEMENT?

    Les surfaces en quartz Caesarstone sont conformes aux normes les plus strictes de l’industrie en matière de santé et d’environnement, telles qu’énumérées ci-dessous et présentées sur le site Web de Caesarstone.

    Les produits Caesarstone sont conformes à la norme de National Sanitation Foundation International, ce qui garantit qu’ils sont sécuritaires dans tous les environnements alimentaires.

    Les usines de Sdot Yam et de Bar Lev disposent chacune d’un système de gestion environnementale homologué ISO 14001 et d’un système de santé et sécurité homologué OHSAS 18001. L’usine de production américaine est dotée d’un système de gestion de la santé, de la sécurité et de l’environnement qui est conforme aux lois étatiques et fédérales et qui fait l’objet de modifications en vue de l’homologation ISO 45001.

    Caesarstone est un membre enregistré du United States Green Building Council (USGBC).

    Les surfaces Caesarstone répondent aux exigences de l’organisme américain GREENGUARD Environmental Institute, qui vérifie principalement que les produits Caesarstone répondent aux normes d’émissions atmosphériques les plus strictes.

    Les dalles en quartz recyclé Caesarstone comportent jusqu’à 42 % de quartz récupéré de première qualité provenant du processus de fabrication (recyclage post-production), ainsi que de 2 % à 25 % de verre et de miroirs recyclés pré-consommation dans différents modèles. Chacun de ces modèles possède un certificat de contenu recyclé de SCS Global Services.

    Les surfaces Caesarstone sont cachères en raison de leur faible porosité.

© Caesarstone, 2019. Tous droits réservés.

Le contenu de ce site Web ne constitue pas les données définitives sur les aspects professionnels et ceux de santé et sécurité que vous devriez connaître et mettre en œuvre dans votre établissement. Caesarstone ne donne aucune garantie quant à la qualité et à la suffisance des mesures de sécurité présentées sur ce site. Les fabricants sont entièrement responsables de la santé et de la sécurité de leurs travailleurs. Le contenu de ce site Web ne peut en aucun cas être considéré comme un avis professionnel, médical, juridique, de santé ou de sécurité, ni comme une interprétation d’une loi, d’un règlement ou d’une norme applicable, et ne remplace aucunement une consultation avec un professionnel de la santé et de la sécurité.